Menu

traductionbonplannews

Histoire d'une hémérocalle made in Breizh

Comme un rêve américain... Je ne suis pas resté insensible aux photographies venues de ces pépinières où les Hémérocalles s'étendent à perte de vue... "Et pourquoi ne pas tenter l'expérience?"

Tout commence par appliquer le pollen d'une belle sur le pistil d'une autre et la magie de la nature opère. Bien évidement il y a de cela une douzaine d'année, j'ai commencé classiquement avec quelques pieds et ai testé les hybridations avec ce que j'avais sous la main. Quelques 'Siloam', 'Pardon Me', ... Un début qui m'a permis de faire mes premières armes et mes premiers constats. Il fallait partir à la recherche de nouveaux parents plus à même d'entretenir la flamme de l'hybridation, 'Sabine Baur' , 'Edge Of Darkness', 'Wild Horses', 'Destined To See' et 'Arctic Snow' furent un début. C'est à cette période qu'aux USA la génétique en matière d'Hémérocalles a explosé et les obtenteurs comme Trimmer, Stamile, Kirchhoff, Salter ou Morss utilisent des conversion de Diploïdes en Tétraploïdes pour apporter encore plus de possibilités de formes, couleurs et combinaisons de teintes. Alors qu'en France cette plante plébiscitée à la fin des années 80 est à nouveau dans le creux de la vague, je décide de suivre quelques lignes pour créer une ligné "au beurre salé". La suite vous la découvrez petit à petit au travers des créations et obtentions Breizh et du Jardin Keriel. Mais sans dévoiler de recette secrète voici comment de deux fleurs naissent de belles graines ébène et rapidement des plantes vigoureuses et florifères. Cette méthode n'est pas la seule, assez courante et donnant de bons résultats, c'est celle que j'applique.

 

semisetape1

Les tiges florales portent les graines, qui une fois préparées sont prêtes à être semées.

 

Les graines se forment en général en cinq à six semaines après la fécondation, il faut ensuite s'assurer que les graines soient mûres. Il est essentiel que ces graines restent suffisamment hydratées pour garder leur potentiel de germination. Privilégiant les variétés dormantes et semi-persistantes, un passage de dormance entre 0 et 4°C est nécessaire pendant trois semaines minimum.

 

semisetape3

Pour des graines fraîches la germination se produit assez rapidement.

 

 

Ensuite les graines ont été triées et sont placées dans de l'eau claire avec une adjonction de 10% de peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée) . Placées en couche chaude la germination se produit en moins d'une semaine. En quelques jours les graines germent. Je n'attend pas qu'elles soient trop développées pour les mettre en terre, mais on peu attendre un peu plus que le germe se forme entièrement, il faudra alors être très méticuleux lors de la transplantation. J'utilise un substrat fin ou je cale les graines. Je les recouvre de vermiculite qui assure une couche supérieure propre saine et aussi pour éviter les mouches des semis.

 

semisetape2

L'étape minutieuse de transplantation est essentielle et doit se faire soigneusement pour assurer des plantes de qualité.

 

Une fois ces quelques étapes délicates passées, les plantes grandissent relativement vite avec quelques soins appropriés. Un premier rempotage peut être réalisé avant l'hiver si le semis est réalisé suffisamment tôt en fin d'été ou en automne. Chaque transplantation stimule la plante et favorise sa division. A partir du premier printemps le choix peut être fait de travailler en pot ou en pleine terre. Cette dernière méthode reste la moins onéreuse, mais demande beaucoup de travail lors du déménagement des plantes. il faut savoir que le pourcentage de plantes sélectionnées reste faible.

 

semisetape4

La reprise des jeunes plants et leur rempotage les stimule avant l'hivernage.

 

Le suivi des caractéristiques de pousse et de feuillage peuvent commencer déjà avant la floraison. Celle ci intervient au bout de vingts mois environ. Une graine semée en septembre 2014 fleurira probablement en juin 2016 et avec un peu de chance pour quelques unes en été 2015.

 

semisetape5

La différence entre un semis d'automne et un semis de printemps est évidente sur cette photo.

 

Voila brièvement résumé la naissance d'une Hémérocalle, il faut ensuite observer, évaluer et garder un œil critique sur les semis pour garder la crème de la crème. Pour les plus curieux d'entre vous n'hésitez pas à me contacter !

 

semis

La récompense est de voir le résultat, attendu ou inattendu...toujours une découverte!

 

 

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Log In or Register

fb iconLog in with Facebook